Le Pied Diabétique
Accueil/Wellcome
DVD The Diabetic Foot
DVD Le Pied Diabétique
Commentaires/Comments
Who is who
Contactez Nous/Contact us

Le DVD est destiné aux médecins, podiatres, infirmières, podologues et pédicures etc...et aux patients. Il se prête bien à des objectifs éducatifs. Il dure 2 heures et 35 minutes et est complètement interactif. Vous pouvez passer d'un chapitre à l'autre ou sauter des passages pour vous concentrer sur ce qui vous intéresse.

 
MENU

CHAPITRES

1° INTRODUCTION

2° NEUROPATHIE

 

 

 

NDS

 

PIED DE CHARCOT

 

3° ARTERITE

 

 

4° DEFORMATIONS

 

 

5° LES PLAIES

 

 

 

CLASSIFICATIONS

 

 

DECHARGE DU POIDS

 

 

LES TECHNIQUES DE POINTE

 

 

TRAITEMENT

 

6° L'INFECTION

 

 

 

CLASSIFICATION DE L’INFECTION DES PLAIES DU PIED DIABETIQUE (IWGDF).

 

7° LE PIED D'ATHLETE ET L'ONYCHOMYCOSE

 

 

8° L'AMPUTATION

 

 

 9° LES CHAUSSURES ET LES SEMELLES

 

 

 

CARACTERISTIQUES DES CHAUSSURES

 

 

CHOIX DES

CHAUSSURES

ANNEXES 1,2,3.

 

 

MESURES A PRENDRE

 

 

LEGISLATION

 

10° LA PREVENTION

 

 

11° CONSEILS PRATIQUES

 

TEMOIGNAGES DE PATIENTS

PATIENT 1

 

 

PATIENT 2

 

 

PATIENT 3

 

 

PATIENT 4

 

 

PATIENT 5

 

 

PATIENT 6

 

DEMONSTRATIONS

ABI.

 

 

BLANCHIMENT EN POSITION DECLIVE.

 

 

CLAUDICATION INTERMITTENTE.

 

 

DEBRIDER ET CURETER.

 

 

DOPPLER.

 

 

NEUROPATHIE ET TROUBLES DE L'EQUILIBRE 1.

 

 

NEUROPATHIE ET TROUBLES DE L'EQUILIBRE 2.

 

 

REALISATION D'UN TOTAL CONTACT CAST.

 

 

REALISATION D'UNE RANSART BOOT.

 

 

TEMPS DE RETOUR VEINEUX.

 

 

 

 

 

 
Introduction

1°INTRODUCTION

Les problèmes du “ pied diabétique ” sont en général mal connus des patients comme des soignants. Ils représentent pourtant un problème de santé majeur.

 

 À long terme et s’il est mal équilibré, le diabète peut entraîner des lésions des vaisseaux artériels (artérite) et des nerfs (neuropathie) des pieds et des jambes.

Le diabétique ressent alors moins bien le chaud, le froid et surtout la douleur: il peut donc se blesser sans s’en rendre compte.

Une lésion négligée peut malheureusement avoir des conséquences graves comme une amputation. En effet après les accidents, le diabète constitue la deuxième cause d’amputation.

 

Quelques chiffres:

 

- 15 % des diabétiques ont ou auront une ulcération au cours de leur vie.

- 1 diabétique sur 15 sera amputé.

- Plus de la moitié des amputations chez le diabétique pourraient être évitées grâce à un traitement précoce et adéquat.

- 70 % de ces amputations seront réalisées chez des patients souffrant d’un ulcère lié à un traumatisme (port de chaussures inadéquates, corps étrangers, mycose cutanée ou unguéale...), ulcère chronique qui s’infectera et/ou entraînera une gangrène.

- Chez les diabétiques, le risque de gangrène des pieds est 17 fois plus grand que chez les non diabétiques.

- Le risque d'amputation chez les diabétiques est 15 x plus

important que dans la population non diabétique.

- Après amputation, l'avenir des patients est sombre. Chez la majorité d'entre eux, un ulcère controlatéral apparaîtra dans les 18 mois suivant l'amputation. 50% seront amputés du membre controlatéral dans les 5 ans.

 

Si les ulcères sont traités de manière précoce et adéquate, ils cicatriseront dans 70 à 90 % des cas.

 

Le pied diabétique est un problème médical, mais aussi social et économique majeur: aux Etats-Unis, les complications du diabète touchant le pied rendent compte de 20 % du nombre total des hospitalisations et de 60 % de la durée des séjours hospitaliers de tous les diabétiques; le coût du traitement du pied diabétique y a été estimé à 12.500 US $ en moyenne par hospitalisation. En France, ce coût a été estimé à 10.500 Euro et le coût moyen d'une hospitalisation pendant laquelle a été réalisée une amputation à 12.000 Euro. Par ailleurs, le coût annuel global du pied diabétique est évalué à 400 millions d'euro (250 millions pour les hospitalisations, 120 millions pour les amputations, et 30 millions pour le suivi ambulatoire).

         Ceci sans parler de l'altération de la qualité de la vie, des états dépressifs et des conséquences sociales et professionnelles (arrêts de travail) touchant le diabétique et son entourage, qui ne figurent dans aucune statistique.

 

Le pied diabétique, c’est quoi ?

 

        C’est un terme qui souvent fait rire sauf malheureusement les diabétiques qui en souffrent. Il regroupe l'ensemble des anomalies de la fonction et/ou de la structure du pied, liées directement ou indirectement à l'hyperglycémie caractéristique du diabète.

 

        Le pied est un organe important souvent négligé et qui pourtant peut être à la source de beaucoup d’ennuis.

        Le pied doit supporter des charges énormes. C’est notre seul moyen de transport: il est fondamental de ne pas l’oublier. En une seule journée, les pieds d’une ménagère qui s’adonne à son travail quotidien vont supporter un poids de plusieurs tonnes.

        Le pied diabétique est à risque de nombreux problèmes: c'est pourquoi on l’appelle aussi "le carrefour des complications".

 

        En effet, l'atteinte des nerfs, des artères, des articulations et des os et l'infection peuvent se concentrer au niveau du pied.

 

Les complications peuvent, heureusement, être évitées:

- en équilibrant soigneusement le diabète.

- en éliminant les autres facteurs de risque d’atteinte neurologique

(éthylisme,...) et artérielle (tabagisme, hyperlipémie, HTA, ...).

- en adoptant un comportement adéquat, c’est-à-dire en prenant les mesures préventives.